Parlons sport

Parlons sport

Parlons sport. C'est l'un des 3 piliers dont je parlais dans un précédent article. J'ai enfin réussi à intégrer le SPORT de façon régulière dans ma routine. Et non, je n'ai toujours pas de routine en fait. A part pour aller nager. Car oui, le sport que j'ai choisi est la natation, mais aussi le vélo. On va voir pourquoi.


Pourquoi le sport est un des 3 piliers fondamentaux

Les 3 piliers se complètent: manger, bouger, dormir. Se bouger donne faim, puis manger nous fait s'endormir. Mais voyons ce que le sport apporte à lui seul.
Quand tu es de mauvaise humeur, fais du sport. Cette citation est célèbre pour une bonne raison. Tu es énervé ? Fais du sport. Triste ? Fais du sport. Lassé de tout ? Fait du sport. C'est magique à quel point les choses simples redeviennent intéressantes après avoir transpiré un peu.
L'énergie de cerveau, notre matière grise, notre capacité à réfléchir et se concentrer se régénère en faisant du sport. Tout simplement. Je vois ça un peu comme de la méditation active. J'ai encore du mal avec la méditation statique, mais quand je nage je ne pense à rien, à part respirer et glisser.
Je ne vais pas lister les bien-faits du sport sur la santé, tu connais déjà.


Quel sport choisir et pourquoi la natation ?

Un sport qui lie cardio, musculature, le tout sans risque de se blesser ? Le choix est vite fait. La natation. C'est peut être juste moi, mais à chaque fois que je rentre dans l'eau, je ne regrète pas d'être venu et j'y reste une bonne heure avant d'être lassé. Chaque muscle travaille et de façon étendue ce qui a terme va te créer une silouette modeste mais estétique. Mais le plus important je pense sont les sensations: la glisse, car oui, quand on nage bien, on se laisse glisser, et ça c'est cool.
On a un sentiment d'apaisement, d'être détendu et calme à la fin de chaque session.
Il y a toute une dimension sur la respiration. Un rythme à trouver quand on veut nager longtemps sans s'arrêter. On peut aussi nager en apnée.


Se donner un objectif

Tout ça c'est bien beau, mais sans objectif, jamais de la vie j'irai à la piscine tous les jours.
Pour ce qui est de la natation, ce n'est pas les objectifs qui manquent. On peut aller chercher des chronos en vitesse, ou plutôt travailler en volume en nageant longtemps sans s'arrêter, glisser le plus possible, tenir en apnée le plus longtemps, faire de la compétition ou même commencer une carrière professionelle, et c'est d'ailleurs ce que j'ai choisi.
J'en reparlerai dans un autre article, mais les métiers nobles se faisant rares, quand j'en repère un je m'y intéresse. Donc oui, on peut travailler dans le domaine de la natation, il y a des échelles à grimper, la première étant le BNSSA, le diplome nageur sauveteur qui permet de faire surveillant de baignade en résumé. Or ce diplome se passe en 2 semaines à tout casser, peut être financé avec notre CPF (compte formation professionelle), et permet de décrocher des jobs dans les piscines et campings et surtout a l'air grave cool.
Bref cela me fait un objectif, car pour passer l'examen il faut tout de même afficher une bonne cardio, tenir en apnée x2 15 mètres le tout chronométré. Ayant une cardio proche de zéro, on peut dire que j'ai du boulot.
Même si je n'ai pas besoin de trouver un emploi en ce moment car (je touche du bois), mon auto-entreprise se porte bien, ça peut faire une corde de plus à mon arc, un sorte de plan B pour le jour où j'ai besoin d'argent mais sans avoir à retourner pisser du code et à louer mon cerveau à un patron qui se paie sa 2ème maison de vacances avec ton travail.
De plus, si on souhaite évoluer, on peut devenir maitre nageur et se blinder les **** en donnant des cours à coup de 20€ les 30 minutes, ou même lancer un blog pour t'apprendre à nager, une formation ou autre.


Quelques astuces en plus

Il y a des piscines dans la plupart des villes, et donc si par chance tu peux y aller en vélo, c'est l'occasion de dire fuck aux automobilistes tout en couplant vélo + natation qui vont très bien ensemble, car on utilise peu les jambes pour nager.
Prendre un abonnement pour pouvoir y aller TOUS LES JOURS sans se ruiner, et le fait de payer à l'avance réduit les chances d'avoir la flemme de sortir pour aller nager.
Comme on y va tous les jours ou presque, on peut débrancher le chauffe-eau et faire des économies. Même plus besoin de douche en fait. (On se douche en entrant et en sortant de la piscine)


Conclusion

Se donner un objectif est primordial pour être assez motivé à aller faire du sport. Mais il faut aussi prendre du plaisir dans la pratique, et si ça peut vous ouvrir des voies profesionnellement en plus, foncez.


Écrit par Cyato - -