Comment vivre sans frigo

Comment vivre sans frigo

Cela fait quelques temps que je songe à me passer de frigo, par soucis d'économie, de minimalisme, mais surtout pour me forcer à consommer des aliments moins transformés et moins industriels. On peut aussi évoquer la pollution sonore pour ceux qui habitent en appartement, ainsi que la pollution causée par les technologies de refroidissement des frigos. Sans plus tarder, commençons ce défi de vivre sans frigo!

Etape 1: débrancher son frigo

Avant même de commencer par se renseigner sur toutes les méthodes de conservation sans frigo, la première étape est de débrancher son frigo, tout simplement.
En fait il est plutôt simple de conserver de la nourriture sans frigo et le fait de complètement se passer de frigo dès le départ empêchera la procrastination et fait se plonger directement dans notre objectif.
Commencer par manger tout ce qui se trouve à l'intérieur, puis le débrancher. Laisser les portes entrouvertes pour éviter que de la moisissure s'y installe.

Etape 2: Aller faires les courses

Il suffit de n'acheter que des aliments qui se concervent à température ambiante. Quand on va au marché ou au supermarché, il suffit donc d'éviter les rayons réfrigérés. Les légumes se convervent naturellement en dehors du frigo, à condition d'acheter des légumes de saison, car les autres ont été conservés artificiellement et une fois achetés ne se garderont pas longtemps. Cela nous arrange car les légumes de saison sont meilleurs de toute façon. Acheter local aussi, cela va de soi. La qualité des légumes, bio et local, fera qu'ils se conservent plus longtemps.
Tout ce qui est glucides: pâtes et riz etc n'ont pas besoin de frigo.
Pour ce qui est des protéines, les oeufs se conservent très longtemps en dehors du frigo. Il y a aussi les viandes sèches type charcuterie, et puis tout ce qui se trouve en boite de conserve comme les patés ou la viande cuisinée en conserve (confits de canard etc). Idem pour le poisson: boites de sardines, maqueraux etc. Les protéines d'origine végétale comme les lentiles ou les pois cassés.
Les lipides et huiles se concervent en déhors du frigo. Les huiles servent même de conservateurs.
Pour le beurre, il existe du beurre clarifié qui s'appelle du "ghee" qui se concerve en dehors du frigo.


Le lait se conserve en brique mais une fois ouvert il faut le mettre au frigo donc c'est peut-être le seul aliment auquel je vais devoir renoncer à moins de l'utiliser dès l'ouverture pour cuisiner avec, comme pour faire des crêpes par exemple.
Pour ce qui est de la viande ou autres produits venant des rayons frais, il suffit de les consommer le jour même, ou le lendemain.

Etape 3: Conserver ses aliments

Pour conserver ses aliments il faut trouver un endroit à l'abris de la lumière, aéré et le moins chaud possible, donc en général plutôt proche du sol. Éviter à côté des fenêtres et des radiateurs.
On peut compter environ une dizaine de jours pour la conservation de la plupart des aliments, fruits et légumes ça peut varier.

Avec tout ça on a déjà de quoi bien cuisiner, et j'en suis convaincu même mieux cuisiner qu'avec un frigo, car la plupart du temps, et ça vous est déjà surement arrivé, on va acheter des plats cuisinés par pure fénéantise de faire à manger.


Écrit par Cyato - -