Comment se préparer à l'effondrement monétaire

Comment se préparer à l'effondrement monétaire

Bon, à moins de vivre en hermite ou de ne s'informer qu'avec les chaines mainstream, on remarque que le système s'emballe, les prix flambent, les banques centrales ne peuvent plus remonter les taux sous peine de rendre les états insolvables, bref, on a une bombe à retardement. Et les portes de sorties sont soit un crash radical et on reset tout, soit une hyperinflation. Dans les deux cas, ça sent pas bon.

Cet article est à prendre avec des pincettes, ce n'est pas un conseil en investissement, rien de garantit qu'un effondrement monétaire va arriver, je ne fais que partager mon point de vue.


Quels sont les risques ?


On va assister dans de plus en plus de pays à des troubles sociaux, émeutes et révolutions, ça sera quand la population réalisera qu'elle n'aura plus assez pour vivre. Les mesures prises par le gouvernement sous forme d'aides financières ne feront qu'aggraver la situation, car financées par toujours plus de dette et donc toujours plus d'inflation. On risque de voir des rationnements et des pénuries. Ils pourront bloquer les prix mais ça causera encore plus de dérèglements. Des lois absurdes risquent d'apparaitre pour l'énergie, le CO2, ou la nourriture. Ils n'hésiteront pas à utiliser le prétexte du réchauffement climatique pour taxer et restreindre encore plus la population, alors que ça fait depuis 1970 qu'on le sait que ça aller arriver. Moi évidemment je ne suis pas contre des lois radicales restrictives sur la consommation d'énergie, le problème c'est que là c'est beaucoup trop tard voire même impossible compte tenu de l'inertie du système d'approvisionnement. En cas d'énorme crash, les banques centrales sont prêtes à mettre en place une nouvelle monnaie numérique qui permettra de tout reset mais aussi de tout tracer et contrôler. Les "portes de sortie" des monnaies fiduciaires se verront bloquées.
Voilà les hypothèses. Comment faire alors pour se préparer un minimum ?



1. Ignorer la propagande et s'informer au maximum


Si vous lisez ce blog, c'est que déjà vous allez chercher l'information par vous-même, au lieu de bêtement consommer le flux des chaines mainstream. Nos dirigeants nous diront que "tout va bien" en boucle alors que le système s'effondrera devant nos yeux. Pour justifier leurs mesures absurdes, ils nous diront qu'il s'agit d'une urgence sanitaire, ou bien une urgence climatique, ou alors une urgence militaire (l'urgence climatique est évidemment bien réelle, et ce depuis 50 ans, ils le savent très bien, mais ils ne font rien de concret et utiliseront ce prétexte sans aucune vergogne).


Couper tout les médias mainstream et s'informer le plus possible sur le fonctionnement des systèmes monétaires, financiers et économiques, du monde politique et de la géopolitique et de passer du temps à s'informer sur les alternatives aux monnaies fiduciaires.



2. Se préparer au pire et de venir indépendant autant que possible


Par le bon vieux principe de précaution, on a toujours intérêt à se préparer au pire. Si le pire ne survient pas, alors tant mieux. Et si il arrive, alors on sera capable d'endurer cette situation au moins pendant un certain temps.
Apprendre à vivre de façon plus indépendante de façon générale.
En se préparant à des pénuries, on ne veut pas être dépendant d'une grande chaine de distribution donc aller chercher du local et faire des réserves. Encore mieux si vous êtes capable de générer votre propre production.
Pour l'énergie on peut prévoir une solution de backup ou bien génerer sa propre énergie.
Sur le plan financier ça peut paraître évident mais s'assurer de génerer plus de revenus que vos dépenses, de façon à toujours avoir un delta positif entre ce que vous gagnez et ce que vous dépensez. Les aides de l'état peuvent tomber à tout moment donc il est indispensable de ne pas en être dépendant. Aussi, je recommende de devenir travailleur indépendant ou de se créer une deuxième source de revenu si vous êtes salariés, car sinon vous dépendez à 100% de votre salaire.
Autres recommendations: Vivre de façon plus frugale, s'entourer de personnes de confiance, habiter en dehors des villes, ne pas rester locataire si possible, rester en bonne santé et forme physique et mentale, apprendre à se défendre.



3. Protéger nos moyens financiers


Garder tout son argent en banque = s'exposer à l'inflation et au risque d'effondrement du système financier. Il ne faudrait pas attendre de voir son épargne ponctionnée par l'état pour "sauver le pays" ou de voir les retraits bloqués (en cas de bank run), pour commencer à se prérarer. Les choses peuvent changer très vite en cas de crise. L'argent sur nos comptes en banque n'est pas vraiment notre argent.
Avoir un stock de cash physique fait donc sens comme bouée de sauvetage en cas de problème avec le système bancaire.
D'un côté on ne veut pas garder tout notre argent dans une monnaie qui se dévalue rapidement à cause de l'inflation, de l'autre on ne peut pas se permettre de l'investir dans des actifs comme l'immobilier, les actions et les cryptos, qui en cas de crash vont se casser la figure. On a donc la sensation de se retrouver coincé.
Je pense que le plus simple est d'investir de petits montants et de garder une grande quantité d'argent disponible: pour avoir une épargne de sécurité et aussi pour pouvoir investir dans des actifs solides en cas de gros crash à des prix beaucoup plus bas.


La suite au prochain article...

Écrit par Cyato - -